Cher Monsieur,

J'ai lu vos deux commentaires (publiés en marge)et je ne peux que vous dire que vous avez raison. En effet, les responsabilités sont établies et la situation désastreuse de notre pays est en grande partie due à certains de nos propres compatriotes qui ne s'embarrassent pas de principes moraux et qui accetent et participent activement à l'ignominie de la vente de notre avenir. Et ils le font pour assouvir des intérêts personnels, égoïstes et narcissiques.

Le Premier Ministre le plus âgé du monde et le Président le plus jeune du monde se retrouvent au commandes de notre pays et les premiers signes que le tandem donne quant à ce que sera la gestion de la chose publique au Congo de Lumumba montrent que, non seulement nous sommes mal engagés, mais en plus nous ne sommes même pas sur la bonne route. Comment croire que la réalisation des fameux chantiers édictés par le "candidat-président" vont pouvoir se réaliser alors que les caisses de l'Etat sont aussi vide que les poches de Job et que Gizenga nous promet un monstrueux gouvernement de 60 ministres? Ne se rendent-ils pas compte que cela fait bien du monde qui va émargé au budget de l'Etat. Imaginons une composition minimaliste de chaque ministère, soit 1 ministre, 1vice-ministre, 1 directeur de cabinet, 2 secrétaires, 2 chauffeurs, 2 huissiers, 2 gardes du corps, 1 commis admistratifs, 1 estaffette, cela nous fait 12 personnes rien que pour un petit ministère (il faut multiplier par 2 ou 3 pour les plus gros). Multipliez ce chiffre par 60, cela vous donne 720 personnes. Et pour ces gens, il faut rajouter le transport (carburant, taxis et ticket de bus). Ajouter le salaire (très gros pour le ministre, un peu moins pour le Vice, encore un peu moins pour le dircab, etc...pour finir avec 20$ pour le planton)...Et le vieux Premier nous dit qu'il va lutter contre la mauvaise gestion???? Allons donc!!! De qui se foutent-ils??

Mais vous avez raison mon cher Mbokoli, c'est les congolais qui laissent faire cette racaille au lieu d'empoigner le Kärcher et de nettoyer (expression sarkozyste) cette pourriture qui depuis tant de générations s'est incrustée au sommet de l'Etat et qui a en grande partie contribué à la paupérisation et la clochardisation des congolais.

Mais vous connaissez certainement les proverbes qui disent "le peuple a les dirigeants qu'il mérite" et "c'est le peuple qui crée ses propres dictateur".

Un autre adage dit aussi "Qui ne dit mot, consent"....Et comme je n'entends pas les congolais dire quoique ce soit sur ce qui se prépare, alors j'en déduis qu'ils sont d'accords. Dans cette optoque, devons-nous nous évertuer et nous époummoner sans relache?

Je vous souhaite une bonne journée

Philippe Liondjo

BanaCongo, Section Suisse